Brésil + vidéo dauphins, baleines

Ca y est, après plus de 20 jours de bateau, nous avons touché les côte de l’Amérique du Sud avec une première escale à Vitoria au Brésil. Nous sommes de l’autre côté de l’atlantique et Montevideo se rapproche.

Je profite d’un peu de réseau pour écrire cet article. Cependant c’est avec mon téléphone et mon forfait Orange donc ce n’est pas trop possible de poster toutes les photos que je souhaiterais.

Aujourd’hui nous sommes à Rio de Janeiro (photo prise ci-dessus prise au levé du soeil), ce soir ou demain à Santos (Sao Paulo). Puis dans quelques jours à Paranagua. Ensuite nous allons à Zarate en Argentine en passant devant Montevideo. Et ça ne sera que sur la route du retour que le Grande Argentina s’arrêtera à Montevideo pour nous laisser descendre. On espère que ça ne sera pas après le 23 aout, soit 35 jours après le départ d’Anvers.

Effectivement, il y a eu plusieurs imprévus qui ont changés le planning prévisionnel (arrivée estimé le 17 août initialement). Cependant il semble que ça soit la règle pour ces grands voyages et ce type de navire.

Nous sommes restés un jour de plus à Anvers. Nous avons passé une nuit en mer à l’ancre avant de pouvoir rentrer dans le port d’Hambourg. Nous sommes allés à Conakry en Guinée alors que nous devions traverser directement vers le Brésil depuis Hambourg. A un jour de l’arrivée à Vitoria, le bateau a réduit l’allure (20 km/h au lieu de 32km/h) car il y a eu une panne moteur importante. Cependant cela a été réparé durant l’escale à Vitoria sans que cela cause plus de délai. Mais en avançant 30% moins vite, nous avons perdu notre place au port de Vitoria et avons attendu plus de 24h au large à l’ancre.

Donc il n’y a de constant que le changement 🙂 Mais cela fait parti du voyage, et puis on n’est pas si mal à bord. Tout l’équipage est très sympa. Autant les officiers que les marins tous Philippins. La nourriture est très bien également et assez variée. Poulet, poissons, porc, boeuf, lasagnes, pâtes, légumes en tout genre, soupe à tous les repas, fruits frais…

Nous passons pas mal de temps avec le couple de passagers Allemands. Cela fait 13 ans q’ils voyangent en Amérique du sud à raison de 9 mois par an. Ils rentre en allemagne deux ou trois mois avant de repartir et rejoindre leur camion qui reste sur place. Et cela fait 40 ans qu’ils parcourent le monde, à une époque ou il était possible d’aller visiter des pays tout seul avec son véhicule mais qui sont aujou’hui non recommandés comme la Libye, la Syrie, toute l’Afrique Saharienne. Mais aussi plus à l’Est comme le Pakistan, l’Afghanistant etc… (il est maintenant possible d’aller dans ces pays). La liste est longue. Et maintenant à 65 ans ils pensent qu’ils resteront en Amérique du Sud. Donc nous passons de longs moments à discuter leurs aventures et ils nous donnent de bon conseils.

Il y a un autre passager, un Polonais de 60 ans mais c’est un mystère. Il ne parle que Polonais. Et il ne dit aucun mot. C’est un homme qui semble avoir un passé à la vue de ces cicatrices sur les bras, la tête et même le ventre. Il ne marche pas très bien, ses mains sont rigides. Il ne lui reste des dents que d’un seul côté de la bouche… Cependant il est souriant et dès qu’on le solicite il fait toujours oui de la tête. J’ai essayé d’en savoir plus en faisant des dessins, mais il n’ose pas prendre le stylo. On pense qu’il ne sait pas écrire. Selon les rumeurs à bord (mais personne ne sait vraiment) il fait un aller retour et ne débarquera pas en Amérique du Sud. Par ailleurs il est dans la “owner cabine”, un peu la suite présidentielle du bateau. L’hypothèse la plus vraisemblable pour moi, c’est que c’est un ancien marin et que sa famille lui à offert ce voyage en cadeau. Je ne sais pas si on en saura plus sur cette personne. Il semble vraiment apprécier chaque instant. Je lui souhaite bonne continuation!

Pour nous, la chambre classique est confortable mais nous passons le plus de temps dans le salons des officiers et sur le ponts à l’extérieur. Il y aussi une salle de sport pour faire un peu d’exercice.

En naviguant dans les eaux plus chaudes (28 degrés en plein océan aux environs de l’équateur) nous avons eu la chance de pouvoir observer des poissons volants, une tortue, des banc de dauphins par centaines, ainsi que des baleines par dizaines. Il n’est pas évident de les photographier car nous sommes haut et loin, mais voici une petite video de mauvaise qualité qui donne une idée.

 

Voilà pour les quelques nouvelles. Nous attendons de voir s’il est possible d’aller faire un tour dans Rio aujourd’hui. A suivre 🙂

 

 

6 thoughts on “Brésil + vidéo dauphins, baleines

  1. HELLO à vous deux j’espère que tout va bien c’est super de pouvoir vous suivre ainsi loin de nous mais toujours près du coeur que ce merveilleuse aventure vous comble de joies et d’aventures de découvertes

    gros bisous

    1. Merci Claire! Tout va bien pour le moment à bord du bateau. L’arrivée est dans quelques jours enfin. Je profite de la proximité des côtes et du réseau pour te répondre. Nous pensons bien à vous. Gros bisous et à bientôt par l’intermédiaire du blog 🙂

  2. Bonjour Eric.
    Ce Polonais sur ce bateau, c’est un personnage de roman… Tout est possible et imaginable. Le lieu, l’attitude, le mystère, cette “suite présidentielle”…. Merci pour les images de la video. Émotion pour toute cette vie quasi invisible sur des étendues infinies.

Leave a Reply